Ces derniers mois, sans m’en rendre compte, j’avais pris un ticket pour les montagnes russes. Depuis le printemps, je me suis retrouvée au bout du bout que ce soit professionnellement, mentalement et émotionnellement pourtant je continuais dans ma course effrénée, celle dans laquelle je m’étais lancée 3 ans auparavant en me disant les résultats vont finir par arriver sauf que…

 

Quand les choses deviennent difficiles : reposez-vous mais n’abandonnez pas

J’ai décidé de prendre un autre ticket et de prendre un train vers une pause bien méritée. J’ai tout lâché ici et j’ai mis le site en maintenance pendant plusieurs semaines. Je ne trouvais plus aucune envie et inspiration pour vous écrire des articles et encore moins la force de mettre en page des interviews.

Mon activité freelance ? Je ne vous en parlais déjà pas (beaucoup) mais je n’étais même pas certaine de vouloir continuer quoi que soit en ne voyant pas mon business décoller et être rentable.

Mademoiselle Ergo a soufflé sa 3e bougie en juin dernier et m’étais-je perdue par rapport à mes débuts… quand j’ai relu mes anciens articles, j’en étais moi-même étonnée ! Je me suis même dit, c’est moi qui ait écrit cela ?! Oui Flo, c’est toi qui écrivait avec passion et envie. Le plus dingue est qu’à l’époque quand j’ai créé Mademoiselle Ergo, je cumulais ma fonction d’assistante en relations presse dans une agence PR de Bruxelles et mes études en cours du soir en pub/com. Mais n’était-ce pas mon expérience entre la réorientation scolaire et mon job qui donnaient matière à mes articles ? Sans doute !  En parallèle de Mademoiselle Ergo, je me suis lancée activement dans une recherche d’un CDI à temps partiel pour m’assurer une stabilité financière et me permettre de donner un souffle à mon business. Mais mes recherches n’aboutissaient pas plus loin que les entretiens… Finalement avais-je vraiment envie de faire tout ça ?!

Sans m’en rendre compte, j’en voulais de plus en plus à l’univers entier de ne pas voir les résultats espérés arriver et de ne pas garder la niaque pour atteindre mes objectifs. J’étais à cran de toute ma situation parce que j’avais beau faire tout ce que je pouvais et bien rien n’avait lieu comme je le voulais.

C’est mon entourage qui m’a fait remarquer que j’étais devenue une vraie cocotte minute prête à exploser à la moindre chose. J’étais surtout devenue une machine qui encaissait au point de même plus sentir quand j’étais prête à craquer.

Je me suis dit Flo stop, lâche et repose toi ! Assieds-toi et prend le temps de réfléchir à ce que tu veux vraiment faire et comment tu peux faire pour accompagner les autres (NDLR: Les métiers de services servent à cela, aider l’autre avant même d’y voir un profit !). Quel était mon chemin intérieur et ma mission de vie. A mon “pourquoi”, à ce qui me fait vibrer dans la vie, à prendre du recul sur le monde du digital, à sortir moins pour me recentrer davantage sur moi, prendre le temps de vivre ma vie dans la vraie vie. Fréquenter et prendre du temps pour les personnes que j’aime mais à la fois dans une distance raisonnable pour me préserver émotionnellement des derniers événements survenus dans ma vie privée.

 

 

Se remettre à respirer

Un petit peu plus tous les jours, j’ai commencé à pouvoir respirer à nouveau. Sortir s’oxygéner et faire des longues balades dans la nature, lire mes livres, regarder des films, aller au cinéma, me remettre au sport, prendre le temps de parler vraiment avec mon réseau/entourage, profiter des petits bonheurs simples de la vie avec mon 🦀 et surtout vivre pour moi.

Toutes ces choses m’ont permises de me recentrer et de faire descendre l’auto-pression trop longtemps accumulée et infligée – inutilement -.

J’ai retrouvé petit à petit l’énergie, l’envie et l’inspiration de me relancer dans la création de mon nouveau site et le repositionnement de mon business (NDLR: Merci à Luc D. & à Laura G. pour vos précieux conseils et votre guidance digne des meilleurs coachs), de me laisser du temps pour réapprivoiser la page blanche et revenir vous écrire.

Les priorités ont changé

J’ai décidé de mettre le focus sur la recherche active d’un CDI dans la communication et de continuer à côté Mademoiselle Ergo à mon rythme. C’est ce qui me permettra d’insuffler toujours plus d’énergie dans mon business. D’être davantage dans la qualité des moments avec les gens que j’aime et d’être dans le présent principalement car le passé n’existe plus et le futur n’existe pas encore.

Mes 10 conseils pour dépasser ce passage à vide :

  1. Il faut pouvoir accepter de “se stopper” et de “prendre le temps” le temps de réfléchir => Ce sont des choses qu’on s’autorise de moins en moins avec les pressions/obligations sociaux-professionnelles avec lesquelles nous avons été éduqués. Cependant accepter de lâcher prise, de souffler et de revenir à nos besoins fondamentaux (manger, boire et dormir ) nous permettent de se régénérer.
  2. Faire des activités qui vous font du bien => A vous de vous remettre à pratiquer un hobby ou passion mise sur le côté, à faire ce que vous aimez simplement.
  3. Limiter les écrans au maximum et n’être joignable pour ce qui est nécessaire => Le smartphone est peut-être la meilleure invention du 21e siècle mais elle est aussi devenue la pire parce que nous sommes tous devenus dépendant de ce petit objet. On veut rester joignable H24 7J/7 pour le travail, les amis, la famille, …. Nous nous disons, on ne sait jamais au cas où il y’a une urgence… de toute façon dites-vous que rien n’est urgence et que même si il y’a une vraie urgence (médicale par exemple) que vous devrez quand même improvisé sur le moment.  Alors rien ne sert de checker ce téléphone non-stop.
  4. Écrire sur du papier => Prenez une feuille et de quoi écrire. Laissez tout sortir, peu importe si vos paroles sont cohérentes. Faites des tableaux, des plans, des to-do, noter vos objectifs, vos ambitions, vos envies, bref notez tout ce qui fait tourner votre cerveau non-stop !
  5. Entourez-vous de personnes qui vous veulent du bien => Prenez du temps du temps avec votre famille, vos amis, votre entourage, votre conjoint mais entourez-vous de personnes positives qui ont peut-être un point de vue différent mais qui ne sont pas là pour vous DÉCOURAGER surtout !
  6. Confrontez vos idées et vos points de vues => Ce que j’apprécie le plus dans mon entourage, c’est ma bande copine entrepreneure parce qu’on rencontre les même galères ! Il n’y a pas de frontières pour ça avec Anna, Charlotte, Alexa, Aurélie, Mélinda. Après j’aime aussi avoir les avis de mes amis de longues dates avec qui j’ai grandi parce qu’ils ne sont pas du tout dans mon domaine ou dans l’entrepreneuriat mais ils me connaissent depuis des années. Je sollicite aussi parfois des avis neutres avec des personnes que je connais à peine car elles ont une objectivité que les autres n’ont pas toujours et un regard extérieur sur mon univers.
  7. Être dans la qualité des moments => Peu importe ce que vous faîtes et avec qui vous êtes mais essayons d’être davantage dans la qualité du moment. D’en apprécier chaque minute. Se dire, je vis ceci dans l’instant et pas je le vis par procuration parce que je le partage sur les réseaux sociaux et que je regarde mon téléphone, je fais 3 choses en même temps ou que sais-je encore.
  8. Partir de chez vous => Si cela vous est possible, essayer de vous prendre quelques jours et de partir ! Il n’est pas forcément obligé de partir à l’étranger, aller voir votre famille/amis qui vit en campagne ou à la mer. Cela peut déjà vous changer les idées et surtout vous permettre de mettre de la distance entre soi et son quotidien.
  9. Sortir de votre zone de confort => En faisant quelque chose que vous avez envie de réaliser depuis longtemps et que vous n’osez pas. (ex: faire un ciné tout(e) seul(e), se faire un tattoo, s’offrir un objet que vous affectionnez, faire un karting, un bowling.)
  10. Se fixer des objectifs simples et se relancer => Nous sommes d’accord que votre “beak” ne va pas durer 10 ans donc il est temps aussi pendant cette période de se fixer des objectifs simples et réalisables ! D’établir une ligne conductrice dans votre vie qui va vous aider à avancer et à vous recentrer si vous éloignez en chemin. Attention, petites astuces : prévoyez-vous plusieurs plans, c’est-à-dire plusieurs itinéraires en cas où vous êtes amenés à dévier de vos objectifs de départ, ce qui évite de ressentir ce sentiment que rien ne fonctionne comme vous le voulez. Dites-vous, le plan A ne fonctionne pas, il y’a un plan B. Cela rassure tout le monde 😉