Lisa de IIWABSTUDIO est graphiste et webdesigner freelance. Elle crée des sites web et une identité graphique à destination des femmes entrepreneures.  Lisa a un bac+3 en communication avant de reprendre des formations sur le tas pour devenir webdesigner notamment. Lisa bossait avant pendant 8 ans dans le retail, c’est suite à un burn-out , qu’elle s’est réorienté dans l’entrepreneuriat. Lisa a accepté de se livrer sur son expérience professionnelle, son activité de freelance ainsi que quelques bribes de sa vie privée. Un très beau portrait une fois de plus :

«MADEMOISELLE ERGO» – Pourquoi êtes-vous devenue Graphiste & Webdesigner Freelance ? Et en quoi consistent ces métiers ?

Lisa Gounon – Je n’ai pas toujours fait ça. J’ai travaillé 8 ans dans le commerce de détail, j’ai toujours été passionné par la mode, je voulais même être styliste quand j’étais plus jeune.

Après 8 ans dans les magasins et un burnout, j’ai eu besoin de changement et surtout de retourner à quelque chose de plus créatif. Je voulais aussi un métier qui me permette d’être indépendante et libre de bouger. L’objectif de départ était de devenir digital nomad. L’objectif a changé mais l’envie d’indépendance n’a pas bougé.

Je voulais un métier qui allie création et digital. J’avais des choses à dire, à partager, notamment sur ma reconversion. J’ai donc ouvert le blog hashtag92.com. Je ne l’ai pas ouvert toute seule, mais avec Nath mon amie qui souhaitait elle aussi se lancer dans une reconversion. Elle a d’ailleurs aujourd’hui repris le site.

L’ouverture de ce blog m’a fait découvrir la magie de WordPress et j’ai commencé à me renseigner sur le webdesign. Je me suis formée au métier de webdesigner et j’ai repris une formation complète de graphisme. Des métiers parfaits qui allie digital et créativité !

Je suis donc devenue graphiste et webdesigner. Je crée des identités visuelles et des sites internet.

Quel a été le déclic pour choisir ces métiers-là ?

Le déclic a vraiment été l’ouverture du premier blog mais aussi les perspectives d’apprentissage. Le digital évolue sans cesse, on peut se former tout le temps à de nouvelles méthodes et on peut aussi créer de nouveaux produits/services. C’est ça qui m’a plu.

Quelles études/formations avez-vous suivies pour pouvoir exercer ?

J’ai un bac+3 en commerce et communication des entreprises. Mais ça c’était il y a 10 ans… A l’époque on n’apprenait pas vraiment à créer un site-:-(

Du coup j’ai fait le choix de reprendre les bases avec la formation « Graphiste en 7 semaines » de Laure Favrat @lauredouceline

Autre choix que j’ai fait, c’est de ne pas retourner à l’école parce que je ne voulais pas perdre de temps. J’ai aussi choisi de ne pas choisir une seule et unique formation. Le monde du digital a besoin de plusieurs sources et surtout il existe 1001 spécialités et je ne me voyais pas  choisir. Je me suis donc formé chez LiveMentor au marketing digital. J’ai approfondi les logiciels (photoshop, Illustrator, Sketch…) avec des formations spécialisées sur Udemy et j’ai suivi des formations en UX design et webdesign sur OpenClassroom.

J’ai complété en lisant des livres et des articles de blog sur des sujets particuliers. Et bien sûr, j’ai surtout expérimenté !

Quels sont les services que vous proposez avec “IIWAB STUDIO » ?

Je m’adresse principalement aux femmes qui entreprennent car je suis passionnée d’entrepreneuriat au féminin. Je trouve ça fantastique tous ces réseaux et cette entraide qui se crée autour de cette thématique. Je suis également passionnée de management, c’est d’ailleurs la chose qui me manque le plus de mon ancien métier. J’ai donc décidé de mettre l’accompagnement et la formation au centre de tous mes produits et services.

Je propose les services « classiques » de création de sites internet sur CMS et de création d’identité visuelle. Je ne propose pas de création de logo seul car, pour moi, ça n’a pas de sens de créer un morceau et pas l’autre.

Avec IIWAB, j’ai vraiment envie d’accompagner les jeunes entrepreneurs puisque je pense que l’identité visuelle fait partie intégrante de la base de l’entreprise au même titre que son nom ou ses statuts. Je propose donc un service d’accompagnement en partage d’écran pour la création de site ou l’identité visuelle. Et j’ai aussi créé une formation complète en vidéo pour apprendre aux entrepreneures à créer leur site web seule. Cette formation est conçue pour créer un site pas à pas et elle comprend un accompagnement de 6 mois.

Comment vivez-vous le faît d’être freelance ?

J’adore ! Je suis libre de mon planning, libre de développer mes projets et surtout de choisir les personnes avec qui je souhaite travailler. Même si le rythme de travail est souvent élevé parce que pour l’instant je fais tout, toute seule, je suis libre de travailler comme je veux et de planifier mes moments de repos en pleine semaine si je le souhaite.

Bien sûr, la motivation et l’organisation pour travailler chez moi n’est pas venue d’un coup. J’ai mis du temps à trouver mon rythme et à me motiver chez moi mais aujourd’hui je suis heureuse, passionnée et épanouis !

Comment se passe une journée ou semaine type avec vous ?

Il n’y en a pas vraiment et c’est ça qui est bien ! Je vais quand même essayé de te décrire les grandes lignes. En principe, je travaille quasiment tous les jours de la semaine. Je préfère travailler 7/7 et avoir des demi-journées libres et souvent improvisées. Ce rythme me permet de ne pas dire non à une escapade, à un ciné en plein milieu de l’après-midi…

Dans les choses que je fais chaque semaine, il y a la préparation de mes post instagram et pinterest et l’écriture d’un article de blog.

Ensuite, je prépare mon planning de la semaine en fonction du travail que j’ai à faire pour chacune de mes clientes. J’ai encore du mal à bloquer des créneaux « lecture » ou « formation ». C’est un de mes objectifs !

Qu’est-ce qui vous anime le plus dans votre métier ?

Les rencontres ! C’est incroyable le nombre de personnes que j’ai rencontré depuis que je me suis lancée ! Rencontre virtuelle ou réelle, peu importe, il y a vraiment de chouettes liens qui se créent et même des partenariats incroyables.

Quel est votre recette ou mantra dans les moments “down » ?

J’arrête tout ce que je fais. Peu importe que j’ai une deadline ou pas, si ça ne va pas, j’arrête. Je sors de chez moi si j’ai envie ou je m’enfonce sous mon plaid devant Netflix ! En tous cas, je ne force pas les choses, c’est contre-productif !

J’ai la chance de vivre avec quelqu’un qui me comprend et me soutien dans tout ce que j’entreprends. Alors, souvent, c’est elle qui arrive à me faire parler. Ensemble, on résout tout, on dénoue les situations qui coincent dans mon cerveau et en principe, après ça, c’est reparti !

Selon vous, qu’est-ce qui il faut faire pour se lancer à son compte ? Vous avez des conseils ?!

Il faut investir sur soi ! Il faut se préparer, se développer, apprendre à se connaître. On est l’acteur principal de notre entreprise, on doit se connaître pour savoir ce que l’on veut réellement. Connaître sa mission de vie et définir ses objectifs et ses valeurs, c’est capital si on veut que l’authenticité transparaisse parfaitement.

Quels sont vos rêves ou projets futurs ?

Plein de projets pour 2019 ! De nouveaux services et produits verront le jour ! Mais je ne vais pas spoiler 😉

Mon rêve numéro 1 est de vivre complètement de mon entreprise. Mon rêve numéro 2 est de travailler uniquement pour des femmes qui entreprennent dans les domaines du bien-être, de la spiritualité et de l’ésotérisme !

Qu’est-ce que vous faîtes quand vous ne travaillez pas ? (activités/hobby’s)

Je balade Noa, notre bouledogue 🙂 C’est pas une activité mais ça prend beaucoup de temps chaque jour ! Je regarde des séries : inconditionnelle d’Outlander, Grey’s anatomy et pleins d’autres ! Je peins, bien qu’en l’écrivant je me rend compte que je ne l’ai pas fait depuis longtemps ! Je lis et je me forme à de nouvelles choses.  Je sors avec Nath. Une terrasse, un verre et on peut théoriser toute la soirée 😉

J’aime beaucoup de choses, alors c’est souvent cyclique. Parfois je vais avoir envie de peindre tous les jours, d’autres fois de dévorer des livres ou encore de pratiquer des activités manuelles. Là encore, il n’y a pas de schéma, je suis mes envies et mon intuition.

Cette interview te plait ? Épingle-là sur Pinterest 😉

SiteFacebookInstagram