dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]

Orienation: Chômeurs Go On, c’est à vous de jouer

Q

ui n’a pas eu un seul jour de chômage de sa vie? Le chômage qui touche les jeunes, on en parle? Si vous faites partie de cette génération 3.0, il est temps de placer sa recherche d’emploi avec les outils digitales et non plus avec un simple dossier numéroté sur un vieille ordinateur. Je vous propose de rester en ligne pour découvrir le parcours et les idées des deux fondateurs de “Chômeurs Go On”, Sébastien et Corentin.

©Chomeursgoon – tous droits réservés

Le webzine de Mademoiselle Ergo a été créé à la suite de ma recherche d’emploi très souvent compliqué. Je vous en avais déjà parlé à plusieurs reprises dans la catégorie “Apply” du webzine. Lorsque j’ai découvert le mouvement de “Chômeurs Go On”, je me suis dit que c’était sans aucun doute l’une des solutions pour combattre le chômage. C’est avec immense plaisir que je partage avec vous cette interview.

©Young Change Maker – tous droits réservés

 «MADEMOISELLE ERGO» – Pouvez-vous nous décrire votre cursus scolaire en supérieur?

Sébastien & Corentin – Nous n’avons pas entrepris d’études supérieures après la sortie de notre rhéto. Si ce n’est une formation en gestion pour Sébastien et une formation en tant que conseiller marketing (iFapme) pour Corentin.

 Pourquoi avoir choisi de créer “Chômeurs Go On” ?

La raison est simple. En sortant de l’école, nous sommes devenu demandeurs d’emploi. Un statut qui nous a fait remarquer que la manière avec laquelle on nous poussait à chercher de l’emploi n’était pas en adéquation avec le monde digital qui nous entoure. Nous nous somme rendu compte que l’administration prenait beaucoup trop le dessus sur la recherche d’emploi. Sébastien et moi avons toujours eu l’envie d’entreprendre et d’apporter une idée qui pourrait servir aux autres. C’est la raison pour laquelle nous avons créé “Chômeurs Go On”. Un projet qui est non seulement un service, mais aussi et surtout un état d’esprit que nous souhaitons partager au plus grand nombre de personnes qui sont à la recherche d’un emploi.

 Pouvez-vous nous décrire le concept ?

Chômeurs Go On à pour but de devenir une passerelle entre employeurs et demandeurs d’emploi grâce à des capsules vidéo d’une minute dans lesquelles il est possible de se promouvoir en tant que demandeur d’emploi ou employeur (promotion d’un poste). Ceci afin de trouver la collaboratrice ou le collaborateur idéal. Ces capsules sont publiées sur notre page Facebook afin d’en maximiser la visibilité par l’intermédiaire des likes et partages.

Quels types de services mettez-vous en place pour les chômeurs ?

Nous produisons des capsules en étroite collaboration avec le participant. C’est à dire que nous assurons la préparation du texte, la mise en valeur des compétences de la personne ainsi que sa prestation face caméra.

Quelles sont les différences entre “Chômeurs Go On” et les organismes comme Actiris, Forem, etc ?

La différence ? C’est que nous plaçons la personne au centre de l’attention. Autrement dit, nous ne nous contentons pas de remplir un dossier sur un ordinateur, réduisant la personne à un simple numéro. On vise le concret, fini la perte de temps et de motivation à travers les démarches administratives !

Selon vous, quelles sont les solutions pour lutter contre le chômage ?

Il existe deux chemins principaux pour trouver un emploi. Le premier, c’est de vous inscrire dans les organismes tels que le Forem et postuler de manière standard (Cv+lettre de motivation). Le deuxième, c’est l’esprit d’indépendance, le networking, aller directement vers les employeurs, créer le besoin auprès des entreprises, sortir des sentiers battus bref, sortir de sa “zone de confort”. En ce qui concerne le chômage chez les jeunes, nous pensons vraiment qu’il est nécessaire de favoriser cet esprit d’entreprendre, ne pas se limiter qu’à ses études. Il existe des organismes en Belgique qui proposent à toutes personnes désireuses de se lancer d’être accompagnées et soutenues dans le processus de création d’une activité d’indépendant.

Comment se passe une journée ou une semaine type avec vous ?

C’est très simple. La personne souhaitant créer sa capsule nous contacte via notre page Facebook ou par email. Nous planifions un rendez-vous en fonction des agendas de chacun. Nous nous déplaçons ensuite sur le lieu convenu pour le tournage. Pour l’employeur, c’est le même procédé. Nous nous déplaçons jusqu’à l’entreprise afin de filmer la capsule avec l’employeur mais aussi le cadre de travail. Ceci par soucis de transparence entre demandeurs et employeurs.

Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Il ne faut pas attendre que les conditions soient optimales. Il faut lancer son projet petit à petit, ne pas attendre qu’il soit parfait, sinon vous ne vous lancerez jamais. Entourez vous de personnes qui pourront vous aider, que ce soit la famille, amis ou bien des gens qui se trouvent dans le secteur dans lequel vous souhaitez vous lancer. N’ayez surtout pas peur de parler de votre idée, sortez de votre zone de confort. Avancez pas à pas et restez concentré sur ce qui est important de faire ou non. Il n’y a pas d’âge pour entreprendre, lancez-vous, lancez-vous, lancez-vous !

©Chomeursgoon – tous droits réservés

Facebook

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien