dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Orientation: Les multiples facettes de Giusi dans le digital

YouTube video player

G

iuseppina alias Giusi pour les intimes fait partie de la génération des Slasheuses. Elle travaille comme responsable de la com’ digitale pour la Solvay Business School de Bruxelles mais elle est aussi rédactrice et créatrice de contenus pour son blog en plus de sa chaine Youtube nommé “Pie in the Sky”. Cette jeune slasheuse de talent a accepté de répondre aux questions de Mademoiselle dans une interview exclusive:

«MADEMOISELLE ERGO» – Pouvez-vous nous parler de votre métier et de votre activité en ligne?

Giuseppina Genduso – Actuellement, je suis responsable de la Communication Digitale et Institutionnelle de la Solvay Brussels School au sein de l’Université Libre de Bruxelles. C’est un métier où j’en apprends tous les jours et qui est, en quelque sorte, en prolongement de mes passions qui sont elles aussi fortement liées au domaine du digital.

Je suis également une grande passionnée de cuisine saine et végétale. J’adore laisser libre court à mon imagination et créer de nouvelles recettes que je partage avec ma jolie communauté. La cuisine c’est mon anti-stress et c’est ma meilleure façon de communiquer avec les gens qui m’entourent.

Au quotidien, je possède aussi plusieurs casquettes professionnelles puisqu’à côté de mon travail à temps plein, je suis également professeur certifiée de Zumba et créatrice de contenus pour mon blog, ma chaîne YouTube et d’autres partenaires qui font parfois appel à moi pour créer du contenu sur leurs propres plateformes. Des métiers différents mais tellement enrichissants ! Je ne pourrais plus vivre sans !

Quel est votre cursus scolaire en supérieur ?

Avant d’entrée à l’université, je savais déjà qu’il me fallait faire des études littéraires où je pourrais justement lire, écrire et inventer. Toute jeune, j’ai toujours été entre l’extravertie et la timide. Je pense que comme tous les jeunes, j’avais peur de m’affirmer et surtout d’assumer qui j’étais. Une fois à l’université, j’ai décidé de changer cela et de profiter de chaque instant en étant « moi » toute entière.

J’ai donc réalisé un Bachelier en Journalisme et Communication à l’Université Libre de Bruxelles suivi d’un Master en Communication des Entreprises où j’ai découvert de nouvelles passions « la communication institutionnelle et la communication digitale ». Pendant mes années de Master je me suis réellement dévouée à mes études qui pour moi ont été mes plus belles années à l’université. J’ai eu la chance de réaliser deux superbes stages, l’un en Communication Marketing chez Emakina, et l’autre en Social PR chez Voice Agency. Enfin, pendant mes études, j’ai aussi travaillé en tant qu’étudiante en communication institutionnelle aux côtés de Louis Grippa, gérant de Clepsydre Communication. C’est vraiment grâce à ces personnes que j’ai su que je voulais travailler dans l’institutionnel et dans le digital.

Enfin, la concrétisation de ces années d’études s’est terminée par mon mémoire dans le domaine du Neuromarketing, où j’ai découvert un réel mentor Jacques François qui m’a guidé, mais qui m’a aussi fait comprendre que le monde évoluait et qu’il me fallait évoluer avec lui pour le comprendre. Une belle expérience !

Qu’avez-vous fait à la sortie de vos études ?

Lorsque j’ai quitté les bancs de l’unif, j’ai directement pris la décision de prendre du temps pour moi avant de me lancer dans le milieu professionnel. J’avoue que l’énergie dépensée dans mes études, mes stages et mon mémoire m’avait quelque peu épuisée.

Au début, j’avais décidé de prendre « seulement » 3 mois pour profiter de mes proches et de mes passions. Seulement voilà, j’ai affronté la dure réalité du monde du travail et plus particulièrement cette difficulté à trouver du travail. Ma recherche d’emploi a été très difficile jusqu’à en faire une dépression.

C’est à ce moment précis, que j’ai décidé de lancer ma chaîne YouTube et de m’y consacrer pleinement. Je me suis dit que c’était le moment pour moi de m’améliorer, de me former via diverses lectures et formations en ligne et…d’oser ! Cette période a été très révélatrice pour moi puisque j’ai aussi décidé de m’accepter comme j’étais, de m’aimer toujours plus chaque jour et d’assumer chaque actions entreprises dans mon quotidien.

Quelques mois après m’être pleinement investie dans cette nouvelle aventure de youtubeuse, j’ai trouvé mon emploi à la Solvay Brussels School et je me sens vraiment accomplie !

Quel a été le déclic pour créer votre chaîne YouTube ?

Au-delà du fait de ne pas trouver d’emploi, ce qui m’a vraiment boosté c’est cette envie de partager avec les gens. Je tenais déjà mon blog www.likepieinthesky.com à l’époque et je sentais qu’il me manquait quelque chose pour m’exprimer complètement et transmettre plus de ma personne.

Enfin, mon objectif était de montrer qu’il était possible d’être végétalienne à tendance végane en toute simplicité. Comme j’ai toujours adoré cuisiner, je voulais vraiment aller plus loin dans le partage de mes recettes, les rendre vivantes. Aujourd’hui, ma chaîne est qualifiée de lifestyle, mais elle me représente vraiment : on y trouve de tout, sans chichis et partagé avec amour.

Cette interview te plait ? Épingle-là sur Pinterest 😉

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans le fait de réaliser des vidéos ?

Le partage. J’aime partager avec ma communauté que ce soit autour du végétalisme ou non. Ma communauté n’est pas particulièrement « pro » quelque chose et c’est ce qui fait que je l’aime encore plus. J’aime aussi le partage entre mes abonnés lorsqu’ils se répondent entre eux et se donnent des conseils.

J’aime créer. J’aime apprendre de nouvelles choses en montage vidéo. C’est un moyen d’exprimer sa créativité qui me plaît beaucoup !

Enfin, j’apprécie pouvoir apporter de l’information aux gens sur base de mes propres expériences que ce soit sur le végétalisme, le véganisme, l’alimentation responsable, l’acceptation de soi et de son corps, etc. Par moment, j’ai le sentiment que certaines valeurs fondamentales se perdent alors j’essaye d’entretenir celles qui me tiennent à cœur au sein de ma communauté (le respect, l’amour de soi, etc).

Comment se passe une journée ou une semaine type avec vous ?

Je pense qu’il faut s’accrocher aha ! Mes journées commencent très tôt (sauf le dimanche matin) et se termine assez tard (22h). Généralement, après ma journée de travail, je file à ma salle de sport ou à mon cours de Zumba. Ensuite, je prépare à manger ou teste de nouvelles recettes. Parfois, je finis sur mon canapé à monter mes vidéos, rédiger un article sur le blog ou penser déjà à mes futurs vidéos ou articles. Bon…il y a d’autres soirs où je m’étale littéralement sur le canapé devant une bonne série et où je m’endors en plein milieu… 😊

En revanche, il m’arrive souvent de faire une « digital detox » lors d’un weekend histoire de me recentrer, de profiter des moments précieux avec ma famille et de profiter des petits instants magiques que me procure la vie.

Quels sont vos rêves ou futurs projets ?

J’ai un grand projet en tête que je ne mentionnerai pas ahah mais qui est liée au végétalisme! A l’heure d’aujourd’hui, je suis heureuse dans ma vie, mais j’aimerais vraiment développer mon activité de créatrice de contenu en ligne et surtout ma chaîne YouTube. Ca me parle vraiment !

J’aimerais aussi réaliser un voyage ou du moins rencontrer d’autres cultures, d’autres vision du monde. Je pense que c’est important de s’ouvrir au monde et aux autres.

Tant qu’on est dans le rêve, j’aimerais tellement construire mon earth ship…à méditer !

Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui souhaitent se lancer ?

Si vous souhaitez vous lancer dans n’importe quel projet :

1) Oser ! Je pense qu’attendre le bon moment en voyant d’autres personnes développer des concepts proches au vôtre n’est pas la meilleure des choses. Si vous avez une idée, un projet qui vous fait vibrer au plus profond de vous, foncez ! On ne vit qu’une fois.

2) Restez fidèle à vous-même, soyez authentiques ! Avec le temps, il y a beaucoup de facteurs qui vous pousseront à douter de vous, de qui vous êtes, mais finalement les gens finiront quand même par décerner le vrai du faux dans votre personnalité, alors autant jouer cartes sur table dès le début.

3) Acceptez l’échec. Dans un projet tout n’est pas rose et ça fait partie du jeu. Le principal c’est de se préparer au bon comme au mauvais.

4) Croyez en vous et en vos compétences. Il y aura toujours quelqu’un pour vous rabaisser ou vous faire sentir que votre projet ne tient pas la route, mais ce qui compte c’est que VOUS y croyez.

5) Ayez confiance qu’en vous-même. Le monde des bisounours ça n’existe pas. Dans le milieu de l’entreprenariat, vos alliés ne se comptent que sur les doigts d’une main… !

BlogFacebookInstagram

share
0

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.