Orientation

Orientation: Le stage d’insertion professionnelle, qu’est-ce que c’est ? (Partie I)

Le stage d’insertion professionnelle (en abrégé: SIP) est un stage que vous effectuez via les organismes comme le Forem, Actiris, ou VDAB (NDLR: Ce sont des organismes qui aident à la recherche d’emploi comme Pôle Emploi pour nos voisins français). Ce stage d’insertion professionnelle s’adresse aux jeunes de moins de 25 ans ayant terminé leurs études supérieures ou encore pour ceux qui ont arrêté volontairement avant la fin du cursus.

Ce stage s’effectue sur 12 mois, c’est-à-dire pendant une année où vous êtes en recherche d’emploi active dans le but de déboucher sur un contrat de travail et si pas, avoir la possibilité en fin de stage de percevoir des allocations, c’est-à-dire une somme d’argent sur base des études effectuées et non pas comme les allocations de chômage qui elles sont perçues sur base du nombre de jours de travail.

 Quelles sont les conditions ?

Pour effectuer un stage d’insertion professionnelle, il faut avoir réussi à obtenir un diplôme de secondaire, c’est-à-dire le CESS (en France, ce qu’on appelle le bac), donc des études qui ouvrent le droit. Il faut avoir moins de 25 ans et surtout au moment de demander les allocations qui sont appelées « allocations d’insertions ». Et n’avoir encore jamais travaillé sauf job étudiant.

Comment cela se passe dans la pratique?

Dès que vous avez fini vos études ou arrêté volontairement avant (oui, c’est votre droit le plus strict!) et bien vous allez vous inscrire comme « demandeur d’emploi » dans un organisme comme Actiris, Forem, VDAB (on ne choisit pas, c’est sur base de la région dans laquelle vous êtes domiciliée) et vous recevez une attestation de votre inscription et cela veut dire que vous avez  le statut de demandeur d’emploi.

Ensuite, vous serez reçu par un conseiller référent qui sera en charge de votre dossier et de vous suivre pendant les 12 prochains mois. Cette personne vous aidera à trouver un emploi, de préférence le plus rapidement possible, mais surtout cette personne vous guidera et vous conseillera dans toutes les démarches administratives à suivre.

 Par la suite, vous devrez rechercher un travail via les sites d’emploi, les agences d’intérim, les salons pour l’emploi, les réseaux sociaux comme Linkedin, votre réseau, votre entourage, etc. Puis, vous devrez tenir à jour, un « journal » ou « classeur » de vos recherches afin de constituer des preuves de vos recherches d’emploi lors de vos convocations avec votre conseiller ou alors à l’ONEM. (NDLR: ONEM est l’abréviation de l’office national de l’emploi et c’est la plus haute instance en matière de droit, devoirs et refus par rapport à tous les dossiers pour les demandeurs d’emploi.)

Puis, lors de votre stage d’insertion professionnelle, vous aurez l’occasion d’effectuer deux types de stage différent; le premier s’appelle le MISIP (abréviation qui veut dire la « mise en situation professionnelle ») autrement dit un stage d’observation qui peut durer maximum 15 jours. A quoi sert ce premier type de stage; le MISIP? Ce stage peut vous donner l’occasion de tester et d’observer des métiers qui vous sont étranger, cela veut donc dire de vous permettre de tester des métiers qui vous intéresse et de vérifier si vous aimez ou non le secteur!

 Le deuxième s’appelle le « stage de transition » mais ce stage n’est accessible qu’à partir du 6e mois donc à la ½ de la période du stage d’insertion professionnelle. Ce deuxième type de stage; le stage d’insertion va servir au demandeur d’emploi de travailler pendant 3 mois minimum dans une entreprise et d’être engagé avec une réduction au niveau des coûts salariaux pour les patrons. C’est-à-dire que le patron vous paie 200€/mois pour le travail effectué au sein de son entreprise tandis que l’ONEM complète les 200 € par un montant d’une allocation basée sur le nombre de jours prestés dans l’entreprise. Ensuite, le patron s’engage à vous engager la même durée que la durée du stage d’insertion. (Exemple: Coluryt supermarché vous supervise pendant 3 mois en stage d’insertion comme vendeur et ensuite, Coluryt doit vous engager comme vendeur employé pour une durée de 3 mois également donc au total, sur votre CV, vous avez travaillé 6 mois dans une entreprise, si pas plus par la suite, car certaines personnes restent pour un CDI.)

Enfin, lors de votre stage d’insertion professionnelle, vous devez effectuer deux évaluations de vos efforts concernant votre recherche d’emploi auprès de l’ONEM (NDLR: Office national de l’emploi est autorité compétente pour toutes les décisions et l’autorisation des paiements des diverses allocations.)  C’est deux évaluations ont lieux au cours du 7e mois et 11e mois de l’année où vous effectuez votre stage d’insertion. Lors de ces deux entretiens, un contrôleur de l’ONEM va vérifier vos recherches d’emploi, d’où l’importance de bien garder toutes vos recherches, d’imprimer vos mails avec vos candidatures, les offres d’emploi, etc… En fonction de cet entretien, le contrôleur déterminera si votre évaluation est positive ou non. Si elle ne l’est pas, PAS DE PANIQUE. Le contrôleur vous indiquera les démarches à suivre et les points faibles à changer.

 Quel est mon statut et ai-je droit à une allocation ?

 Pendant le stage d’insertion professionnelle, votre statut est le statut de demandeur d’emploi sauf que vous ne recevez pas d’allocation de chômage et pas encore d’allocation d’insertion. Vous continuez de percevoir vos allocations familiales.

 Le SIP est terminé que se passe-t-il?

Dès que votre stage d’insertion professionnelle est terminé, vous devez vous réinscrire comme demandeur d’emploi et ensuite introduire une demande d’allocation d’insertion (c’est-à-dire un formulaire C109/36-demande et joint à cette demande, le formulaire C109/36- certificat), les deux documents sont à compléter par vous, votre ancienne école, ou encore par un organisme comme Actiris, Forem, VDAB. Ces documents doivent être introduits auprès des organismes de paiement comme la CAPAC, la CSC, CGSLB, FGTB. L’ONEM sur base des formulaires reçus par les organismes de paiement donnera son accord à ceux-ci pour le paiement des allocations d’insertion.

Tags : SIPstagestudy
Mademoiselle Ergo

Mademoiselle Ergo

Fondatrice & Rédactrice en chef
Suite à un changement d’orientation, Florence décide en juin 2015 de créer le webzine de Mademoiselle Ergo. Passionnée par l’écriture et les contacts humains depuis toute petite, Florence souhaite partager sa vision du monde avec ses lecteurs. Parallèlement au webzine, elle s'est lancée comme copywriter et social media freelance avec The Studio.

Leave a Response

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien