Suite de la mini-serie sur l’orientation et la découverte des études, précédemment avec Loudmilla, à relire ici. Découvrez aujourd’hui et en exclusivité, le témoignage de Xénia, une étudiante de l’Institut des hautes études des communications sociales (IHECS). Elle nous parle de ses études et de son choix pour l’IHECS.

Photos: Xénia Van Outryve

«MADEMOISELLE ERGO» – Comment as-tu découvert IHECS?

Xénia Van Outryve – J’ai découvert l’IHECS il y a 2 ans durant les vacances d’été, je parlais d’étude avec ma cousine et elle m’a conseillé cette école car elle a toujours entendu des échos positifs. Cette institution m’a directement attirée. J’ai alors impulsivement rempli la fiche de pré-inscription mais malheureusement il n’y avait plus de place, j’ai alors du me rediriger vers d’autres études (ostéopathie ULB) mais elle ne me convenait pas, je voulais une école petite et des cours plus littéraires. J’ai alors repensé à l’IHECS et m’y voilà un an plus tard, comme quoi le premier choix est toujours le meilleur.

Peux-tu nous parler de tes études et quelles options as-tu choisies?

A l’IHECS il n’y pas directement de choix d’option sauf pour les langues (néerlandais ou Allemand). On peut dire qu’il y a deux cycles.

Le premier cycle dure 3 ans. Les trois premières années sont communes avec des cours tels que la philosophie, psychologie, sociologie, histoire, économie, droit, linguistique et j’en passe.. Ils forment la base intellectuelle de la formation. Vers la fin de la troisième tu peux commencer à te diriger vers l’option de ton choix qui te sera enseigné en master (Relations publiques, Publicité & communication commerciale, Animation socioculturelle, Éducation permanente et Éducation aux médias). Le deuxième cycle dure donc deux ans avec des cours spécifiques à ton option qui te permettront de te lancer dans la vie active et d’en faire un métier.

L’IHECS est une école qui possède une grande formation (cours généraux – langues – médias).

Photo: Instagram d’IHECS – Atelier photos

Et comment as-tu su que c’était ce type d’étude que tu voulais faire et pas autre chose?

J’ai longuement hésité à faire ce genre d’étude car beaucoup de personnes m’ont dit que ça ne mènerait à rien et que la communication est un domaine trop vaste mais je ne regrette absolument pas mon choix. Cette école me permet de m’épanouir dans tous les domaines que je souhaitais apprendre. Pour moi les langues étaient un point primordial car je trouvais important pour dans le futur, cette école propose une excellente formation linguistique ; tant en anglais, néerlandais, allemand, et en espagnol. L’IHECS à un côté artistique et libre où l’on a des ateliers de photo et de graphisme mais également un côté plus « sérieux » avec de l’économie et de l’histoire.

Ce n’est pas axé que sur une branche bien précise, et ça permet également de découvrir pour quelles matières tu te passionnes.

Peux-tu nous décrire une journée (ou semaine) type à IHECS?

Les cours commencent à 8h30 et dure au minimum jusque 12h45. L’après-midi, il y a des cours de langues ou les ateliers. Chaque horaire est différent en fonction du choix de la langue et du jour ou tu as tes ateliers.

Quels conseils donnerais-tu à d’autres étudiants qui souhaitent faire ta haute-école ?

Mon plus gros conseil est de se préparer dans les langues et de faire des renforcements intensifs si vous avez des lacunes. Le reste est de se lancer et d’écouter son cœur.

Y’a-t-il des examens d’entrée, dossier d’admission et à combien vaut une année académique ?

Il n’y a pas d’examens d’entrés à l’IHECS mais deux tests à passer afin d’évaluer sur le niveau demandé. Un test en anglais et un autre qui vise la culture générale. Il y a un dossier d’inscription à remplir en ligne et par la suite avoir un rendez-vous pour l’inscription définitive. Une année académique vaut environ 1.000€.

Que souhaites-tu ou que vas-tu faire comme métier ou domaine dans lesquels tu voudrais travailler par la suite ?

Je n’ai pas encore d’idée fixe sur mon futur métier car toutes les formations en master proposées m’intéressent, j’ai toujours été attirée par le journalisme et la publicité, il me reste quelques années pour faire mon choix sur mon avenir mais je reste persuadée que l’IHECS me mènera vers mon métier.