dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Orientation: Élodie, la rayonnante Wedding Planner et décoratrice florale

Photo: Lindsay Zebier Photography – tous droits réservés

E

lodie du blog Love and tralala ça vous dit quelque chose ? Cette jeune trentenaire rayonnante et au sourire pepsodent est avant une amoureuse de l’Amour avec un grand A. Élodie aime tellement cela qu’elle en a fait son métier en devenant wedding planner/décoratrice florale et officiante de cérémonie. Élodie partage aussi depuis plusieurs mois sur son compte Instagram sa rencontre et ses débuts amoureux avec son nouveau partenaire et compagnon. Découvrez dans cette nouvelle interview exclusive accordée à Mademoiselle Ergo, un nouveau portrait d’une entrepreneuse/slasheuse 3.0 comme on les aime :

Photo: Fred Frognier – tous droits réservés

J’ai découvert un soir d’hiver par pur hasard un article très touchant et personnel écrit par Élodie sur son blog: Love and tralala.com. Élodie revenait après des semaines d’absence sur un mal qui l’a rongeait, sa rupture amoureuse avec son ex-compagnon. Cet article nous pouvait que faire écho en moi puisque je traversais à la même période quelque chose de similaire. Je l’ai de suite contactée car elle avait laissé dans cet article une annonce concernant la recherche d’une coloc et donc nous nous sommes rencontrées dans ce cadre là. Nous avons même failli être colocataire, tellement on avait de suite accroché toutes les deux. Après tout, comment ne pas accrocher avec une nana comme Élodie? Elle est si vivante et souriante ! Nous sommes restées en contact (notamment pendant son accident !) et elle a accepté de répondre à une interview pour mon webzine. Je vous laisse donc apprécier ce petit rayon de soleil :

«MADEMOISELLE ERGO» – Pouvez-vous nous expliquer ton métier de Wedding Planner/décoratrice florale?

Élodie Wilmès – Ce sont 2 métiers totalement différents à la base ! Je me suis d’abord lancée comme organisatrice de mariages puis assez vite j’ai eu envie d’ajouter la décoration et de fil en aiguille, je suis tombée amoureuse des fleurs et me suis aussi lancée dans la déco florale ! Ah et depuis 2 ans maintenant, j’écris et j’officie pour les cérémonies d’engagement. Un troisième métier que j’adore ! Certaines personnes disent qu’il n’est pas possible de faire autant d’activités et de les faire bien…Personnellement, je suis mon instinct, mes envies et les besoins de mes clients et je tente en me donnant à 100% ! Après tout, on ne vit qu’une fois et je n’ai pas envie d’avoir de regrets. Mais si je devais refaire un CV demain, ce serait un joyeux bordel je pense !

Sinon, plus concrètement, dans mon rôle de wedding planner, j’aide les couples à organiser leur mariage, à trouver des prestataires, à gérer le timing et les grandes étapes du mariage, je les accompagne, leur fais gagner du temps et les rassure. En tant que décoratrice florale, je décore leur mariage dans un style naturel, sauvage et poétique.

Photo: Lauren Fair – tous droits réservés

Pouvez-vous nous décrire les différents services que vous proposez?

J’y ai déjà un peu répondu plus haut mais je vais essayer de bien formaliser les choses 😉 Je propose donc 4 grands types de services :

* Organisation (A à Z pour un accompagnement global, coordination du jour J et séances de coaching ponctuelles)

* Décoration (globale pour une prise en charge complète afin de réaliser une déco cohérente et personnelle, via des séances de coaching ou gestion de l’installation le jour J)

Photo: Élodie Deceuninck – Tous droits réservés

* Décoration florale (le bouquet de mariée, les boutonnières, les accessoires cheveux, les arches florales, les centres de table,…)

* Cérémonies (Mariage : pour les couples qui ne se marient pas à l’église et souhaitent un moment rempli d’émotions. Naissance : pour les familles qui ne veulent pas baptiser leur enfant mais souhaitent lui organiser une cérémonie pour l’accueillir dans le monde. Goodbye : pour ceux qui veulent dire au revoir autrement, en rendant hommage à la personne qui s’en va)

Quel est votre cursus en supérieur?

Aaah et c’est là que tu vas voir que mon parcours a subi un retournement à 180 ° !

En secondaires, j’ai suivi un cursus latin-langues fortes. Bonne élève mais toujours à la limite de l’insolence…Je n’aimais déjà pas trop l’autorité imposée. Puis j’ai fait un master en droit avec spécialisation en droit des entreprises. En parallèle de ce master, j’ai suivi une formation pluridisciplinaire en création d’entreprises (la formation CPME à l’UCL). Ce n’était pas une vocation mais plutôt un choix sécuritaire : j’étais clairement littéraire et tout le monde me disait « Le droit, c’est une bonne formation intellectuelle et ça mène à tout ». J’ai aussi fait un master complémentaire en anglais en études européennes à l’IEE. Après ça, j’ai bossé 6 mois dans le lobbying européen puis 1 an et demi dans un cabinet d’avocats en droit fiscal. J’ai démissionné le jour où mon boss m’a proposé une augmentation et où je me suis imaginée en burn-out à 40 ans ! Quelques mois en tant que barmaid le temps de retomber sur mes pieds puis j’ai suivi la formation Explort de l’AWEX qui m’a permis de partir 2 mois au Canada et de découvrir l’univers des blogs qui m’a fasciné. A mon retour, j’ai décroché un job à l’UCM en tant que coach en création d’entreprises et j’ai lancé mon blog Love & Tralala au même moment. Un an et demi plus tard, à force d’aider les gens à créer le job de leurs rêves, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure !

Faut-il suivre une formation ou des études spécifiques pour devenir Wedding Planner/Décoratrice florale?

Je suis autodidacte à 100 % donc difficile pour moi de conseiller une formation. Je connais cependant The Wedding Academy et la nana qui l’a lancée. Vu les intervenants choisis, je suis certaine que la qualité des cours doit y être excellente ! Pour le métier de wedding planner, au-delà d’une formation, je pense qu’il faut posséder des qualités primordiales liées à l’intelligence émotionnelle. Il faut être capable d’organiser un planning, de gérer des deadlines, de faire des recherches mais il faut surtout être capable d’écouter le couple, de cerner leurs envies, d’absorber leur stress, de gérer avec diplomatie des situations parfois compliquées. Il faut aussi avoir un vrai sens du savoir-vivre et pouvoir se mêler à toutes les ambiances avec une bonne dose de dynamisme, discrétion et bonne humeur.

Cette interview te plaît ? Épingle-là sur Pinterest 😉 Photo: Lauren Fair – tous droits réservés

Pour ce qui est de l’art floral, j’ai aussi tout appris par moi-même en regardant des photos sur Pinterest, en essayant, en imaginant des techniques ! Pour être honnête, je n’aime pas du tout le côté très classique, souvent peu naturel, des montages qu’on apprend en école de fleuriste donc je ne voulais pas suivre ce genre de formation. J’étais attirée par un style plus sauvage, plus naturel et j’ai fait mon apprentissage petit à petit. J’ai pris mon 1er cours d’art floral chez Laetitia de Florésie en 2017 mais au-delà d’un cours, c’était surtout une retraite entre passionnées, un échange de techniques où j’ai appris des astuces mais où je me suis surtout nourrie du partage et de notre passion commune ! J’y retourne d’ailleurs cette année en avril mais du côté de la team organisation. Il y a d’autres fleuristes que j’admire et qu’il me tarde de rencontrer : la prochaine sur ma liste est la talentueuse Avril Mai (si vous ne la connaissez pas encore, vous tomberez amoureuse de son feed instagram instantanément <3).

Vous avez aussi un blog spécial mariage « Love & Tralala », depuis combien de temps existe-t-il et pourquoi l’avoir créer?

J’ai lancé mon blog en octobre 2013 parce que j’avais envie de partager mon côté romantique, parce que j’adore écrire, parce que je voulais me faire une place dans le milieu du mariage. C’était une façon pour moi de concrétiser une passion mais aussi d’aller à la rencontre de professionnels du milieu et de futures mariées !

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans le fait d’être indépendante?

Pouvoir évoluer au rythme que je souhaite : avoir une nouvelle idée de service et ne devoir demander l’autorisation à personne pour la lancer. Gérer mon temps : pouvoir papoter pendant des heures avec une personne inspirante et bosser 2 heures de plus le lendemain si nécessaire. Bosser dans un joli bureau, entourée de supers nanas entrepreneures elles-aussi ! J’ai bossé pendant 3 ans, seule, chez moi et depuis que je suis dans un espace de coworking, ça a changé ma vie.

Comment se passe une journée ou semaine type avec vous?

Honnêtement, ça change tout le temps ! Mais je vais essayer de vous donner une idée globale d’une semaine type en saison de mariages. Du lundi au mercredi, je vais bosser plutôt sur mon ordi : articles pour le blog, rédaction de cérémonies, réponse aux mails, devis, recherches pour les mariages, rdvs clients et achats de déco. Le jeudi, c’est le jour où je vais chercher mes fleurs chez mon grossiste puis je les nettoie et prépare tous les contenants pour le mariage du samedi. Le vendredi, je travaille aussi dans mon atelier et je crée tous les bouquets et montages floraux. Le samedi, j’installe, coordonne, officie, bref le samedi, je suis dans les coulisses des jours heureux ! Et le dimanche ? Je suis KO (mais heureuse !) <3

Photo : Lauren Fair – tous droits réservés

Quels sont vos projets ou rêves futurs?

Un de mes grands rêves était de créer une équipe pour bosser avec moi et c’est le 1er projet que j’ai mis sur pied cette année. J’ai 3 supers nanas qui bossent maintenant pour moi en freelance, des nanas ultra motivées qui s’investissent pour m’aider à faire grandir Love & Tralala. J’ai d’ailleurs vraiment hâte de vous les présenter ! En parallèle, j’ai aussi créé un groupe Facebook « Tralala Team » pour toutes les nanas qui souhaitent venir découvrir mon métier et m’aider de façon ponctuelle ou effectuer un stage.

A côté de ça, il y a aussi un projet de créer des weekends pour permettre aux couples de se recentrer sur eux et sur leur histoire, il y a l’organisation de la 4ème édition du festival mariage Kiss The Bride qui aura lieu les 10 et 11 novembre prochain à Bruxelles, continuer à immortaliser de beaux EVJF avec Hello Madame et s’il me reste du temps, j’ai l’envie folle d’écrire un livre 😉 Les projets ne manquent pas !

Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui souhaitent se lancer?

Foncez ! Suivez vos rêves ! Parfois, il faut prendre le temps de bien se former, d’assurer ses arrières, de bien s’entourer, d’apprendre, de grandir, de gagner en maturité. Parfois, on se plante et c’est pas grave car on apprend de ses erreurs et on grandit grâce à elles. Parfois, on a des coups de blues parce que c’est difficile d’y arriver…Lorsque j’ai démissionné, je quittais un job bien payé qui faisait la fierté de mes parents et qui m’assurait un avenir tout tracé. J’étais paumée, je savais ce que je ne voulais pas faire mais j’ai mis du temps à trouver ce que je voulais faire et ce pourquoi j’étais douée donc soyez indulgent avec vous-même, laissez-vous du temps mais n’abandonnez jamais vos rêves et écoutez votre petite voix !

BlogInstagramFacebook

share
2

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.