Chère V,

Aujourd’hui nous sommes le 8 mars et c’est la journée internationale des droits des femmes. Tu es en âge de comprendre qu’être une femme en 2018 que ce soit en Europe ou dans le monde reste le parcours du combattant. Nos grands-mères, nos mères se sont battues pour que nous puissions grandir avec le droit de vote, le droit à l’avortement, le droit de conduire, le droit de travailler, le droit d’avoir son propre compte en banque, le droit de jouir de nos biens et de notre corps, etc. Il faut que tu saches que dans certain pays du monde, les droits que je viens de citer ne sont pas encore octroyés aux femmes parce que la femme n’est pas considérée être l’égale de l’homme.

Ma chérie, il reste encore beaucoup de choses à faire pour faire évoluer les “mentalités” notamment concernant le “plafond de verre” ou encore l’entreprenariat au féminin, mais surtout contre le harcèlement sexuel et/ou de rue. Ce texte ne sera pas assez long pour énoncer tous les progrès qu’ils restent à faire. Je profite de ce message pour te souhaiter ceci :

Je veux que tu puisses continuer de grandir de manière libre, autonome et dans le respect de ta personnalité, de qui tu es, car tu es une femme et au même titre que les hommes, tu es un être humain qui mérite le respect et la politesse. Je veux que tu puisses être belle, rebelle, intelligente, que tu puisses suivre les études que tu veux pour ensuite travailler dans le domaine qui te plaira. Je veux que tu continues d’être aimée, respectée et protégée par tes camarades masculins comme le fait ton Papa envers toi !

Je veux que tu puisses dire OUI ou NON en étant toujours en ADÉQUATION avec toi-même, et ce dans toute les situations que tu rencontras dans cette vie. Je veux que tu t’assumes pleinement et que tu sois fière d’être une fille et ensuite une femme avec la belle lettre F qui est indiquée sur ta carte d’identité. Je veux que tu trouves toujours le courage de tes idées et de réaliser tes rêves sans avoir peur du regard des autres. Je veux que tu t’autorises à porter les vêtements que tu veux, que tu ne te caches pas d’être une belle fille qui prend soin d’elle en se maquillant, portant des tenues légères quand c’est l’été ou encore en portant une jupe avec des collants en hivers !

Je veux que tu trouves l’Amour et que tu puisses aimer l’élu de ton cœur comme bon te semblera parce que ton cœur en aura décidé et pas parce que des codes disent qu’il faut faire ou ne pas faire. Je veux que tu sois belle et rebelle, que tu sois sexy, que tu sois une beauté naturelle et sauvage. Je veux que tu sois libre de ton corps parce que toi seule auras décidé de ce que tu en fais avec ou non et personne d’autre que toi ne peut choisir à ta place. Je veux te dire que tu ne dois jamais avoir peur en rue le soir à 23H parce que tu sors avec tes copines.

Je veux te dire que les hommes ne sont pas tous des gros c***, mais qu’au contraire, ils peuvent être des mecs bien et qu’ils sont là pour t’aimer et te protéger. Je veux aussi te dire que les garçons, ils sont comme toi des êtres humains avec un cœur qui bat aussi dans leur poitrine et comme toi, ils ont un cerveau, une intelligence avec une conscience. Ils ne sont pas plus doués ou plus forts que toi, ils ne sont pas plus compétents que toi, ils sont comme toi ma chérie, c’est juste le genre qui change.

Je veux que tu vives pleinement ta vie comme tu l’entends et selon tes propres règles de conduite dans le respect de ta personne et dans le respect de l’autre. Je veux aussi que tu n’oublies pas que seul on avance, mais qu’ensemble on va plus loin alors ne regarde pas le genre M comme étant un genre étranger, mais comme étant ton complice, ton allié, ton compagnon de route avec qui tu partages toute la solidarité qu’il puisse exister. Je veux que tu sois solidaire aussi envers les autres femmes et que vous vous soutenez toujours envers et contre tout !

Je veux que tu deviennes une femme, une mère, une entrepreneuse, une épouse, une sœur, une cousine, une amie, une grand-mère. Bref une femme de pouvoir et d’action de sa propre vie ! Mais surtout que tu deviens TOI V !

Je t’aime,

F.