dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]

Lifestyle: Porter le #Pussyhat pour dire NON aux propos sexistes!

L‘asbl Touche pas à ma pote s’est lancée dans la création de bonnets #Pussyhat en association avec la marque belge Mia Zia. Pour lutter contre les propos sexistes notamment ceux du président des États-Unis, Monsieur Donald Trump. L’association Touche pas à ma pote a contacté Mademoiselle Ergo pour lui demander de faire partie du mouvement en postant un selfie avec le fameux bonnet rose avec les oreilles de chat sur les réseaux sociaux. Pari accepté! Preuve en image tout de suite:

 

Non aux propos sexiste de Donald Trump

Le 25 mai prochain, Donald Trump sera à Bruxelles, où il vient assister au sommet de l’OTAN. Vous n’êtes pas d’accord avec les sorties sexistes de mister President ? On vous propose de l’accueillir en enfilant un Pussy Hat. Oui, le même que celui porté par les participantes à la Women’s March de Washington qui, au lendemain des élections américaines, se réunirent par milliers.

Pourquoi Pussy ? Parce que « chatte », en anglais. D’où les petites oreilles du bonnet. Une référence à la fameuse phrase de Trump : se prétendant irrésistible, il racontait attraper les femmes par le pussy…

Depuis, on a vu le très féministe accessoire sur Gigi Hadid, Rosanna Arquette, Jessica Chastain, Madonna (en noir) ou Cate Blanchett. Il a défilé en final du show Missoni à Milan.

Et l’asbl Touche pas à Ma Pote de Béa Ercolini s’est associée avec la marque belge Mia Zia pour en faire produire au Maroc, dans un atelier composé essentiellement de femmes. Bref, le voici à votre portée.

Commander un bonnet

Le fameux Selfie

Touche pas à ma pote, qu’est-ce que c’est? 

C’est une asbl que j’ai créée en 2012. Au départ, nous avons fait principalement de la sensibilisation au travers de campagnes. Nous avons habillé un tram de la STIB avec un visuel qui disait “Ce n’est pas en me traitant de tepu que tu vas pécho” avec une photo de Charlotte Abramow, une jeune photographe belge très douée.

Suite à un appel à projet de la Région bruxelloise, nous avons lancé “Touche pas à ma pote en classe”. Ce projet consiste à envoyer des comédiens de la ligue d’Impro dans les écoles primaires à partir de la 5ème et 6ème. Ils vont jouer des mini-scénettes humoristiques improvisées pour sensibiliser les élèves sur des sujets comme le harcèlement de rue et les insultes sexistes. Le projet continue dans les classes de secondaire. 10.000 élèves de la Fédération Wallonie Bruxelles y ont eu droit à l’école.

Cette année, nous travaillons pour rendre le projet “Touche pas à ma pote” bilingue, pour sensibiliser les écoles néerlandophones du pays. Et du côté, de la région bruxelloise, c’est un plan global anti harcèlement qui devrait voir le jour.

Extrait de l’interview de Béa Ercolini, présidente de l’association “Touche pas à ma pote”

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien