J’ai découvert cette  maladie, un soir alors que je faisais encore des recherches, dans l’espoir de trouver enfin ce qui clochait chez moi et que personne n’arrivait à expliquer. De la première fois où j’ai eu mes règles, jusqu’au « diagnostic », il s’est écoulé 6 ans…

6 longues années de souffrance, d’allers retours chez les médecins et gynécologues, de remise en question, d’examens, de médicaments en tout genre car oui, l’endométriose, bien que mieux connue maintenant, reste encore peu reconnue ; et est difficile à diagnostiquer.

L’endométriose qu’est-ce que c’est ?

« C’est une maladie chronique avec potentiel de récidive, causée par le développement d’ilots de tissu semblable à celui de la muqueuse utérine ou endomètre. Ce tissu, appelé tissu endométrial, se développe hors de l’utérus sous formes de lésions, d’adhérences et de kystes dans divers organes ainsi colonisés (ovaires, trompes, péritoine, rectum, vessie, diaphragme, …). A l’instar de l’endomètre, les localisations du tissu endométrial, hors cavité utérine, ont un développement rythmé par le cycle ovarien et menstruel. Chaque mois, au moment des règles, des micro-hémorragies surviennent au niveau des lésions d’endométriose. Le sang ainsi accumulé à l’intérieur de l’abdomen ne peut pas être éliminé, et subit une dégradation progressive qui libère des enzymes responsables d’une intense réaction inflammatoire. » Source endofrance

Les symptômes :

  • Douleur pendant les règles (très violentes)
  • saignements (métrorragie, rectorragie ou spotting) principalement prémenstruels
  • fatigue
  • diarrhée ou constipation
  • troubles digestifs
  • brûlure urinaire, sang dans les urines
  • lombalgie, sciatique ou cruralgie (douleurs irradiant dans la jambe)
  • infertilité : la maladie est souvent révélée à l’occasion d’un bilan de fertilité
  • douleurs pendant un rapport sexuel

endométriose

Mon histoire

Lire la suite sur mon blog 

Cueillelejour.fr