Lifestyle

Lifestyle: Déménager à l’étranger, quelles sont les démarches à suivre ?

J’en parlais lors d’un précédent article que j’avais choisi de partir et de déménager à l’étranger car j’ai décroché un CDI sur Cannes. Aujourd’hui, je peux partager avec vous toutes les étapes et les démarches qui doivent être réalisées quand vous déménagez. (NDLR: Les étapes décrites ci-dessous s’appliquent dans le cas d’une installation en France uniquement en tant que ressortissant belge!)

Ne pas quitter son pays natal sans des documents valables

Avant de quitter la Belgique, assurez-vous que vos documents comme votre carte identité, permis de conduire, passeport sont toujours en cours de validité. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à faire de nouveaux documents. Pourquoi ? Parce que par la suite, le renouvellement de vos papiers se feront auprès du consulat belge compétent et/ou dans votre dernière commune de résidence après preuve de votre inscription du consulat.

J’ai décroché un job et après ?

Lorsque vous avez décroché un contrat fixe, votre employeur va vous demander toute une série de documents pour qu’il puisse créer votre contrat de travail. Voici la liste en question :

  • Copie de ma carte d’identité et/ou passeport
  • Justificatif de domicile (c’est-à-dire, une facture de l’électricité, gaz, téléphone/internet de moins de 3 mois)
  • Si vous n’avez pas de logement à vous, alors une attestation d’hébergement est demandée. Celle-ci déclare sur l’honneur que vous êtes hébergé.es à titre gratuit ou en échange d’un loyer/charges pour X euros par mois vis-à-vis de votre “hébergeur” qui signe le document et joins une copie recto-verso de sa carte d’identité.
  • Attestation d’inscription à la sécurité sociale + copie de la carte vitale
  • Copie de votre RIB (relevé d’identité bancaire)
  • Abonnement en cours de validité pour les transports en commun
  • Votre CV + Lettre de motivation
  • Attestation de bonne vie et mœurs (en fonction du secteur)

Se choisir une (bonne) banque et un conseiller bancaire 

La première étape est d’aller vous renseigner dans la banque de votre choix. J’ai choisi de continuer auprès de BNP Paribas, c’était déjà ma banque en Belgique et j’avais déjà eu la chance de collaborer avec eux pour le média. Je suis très contente de leur service et c’est une banque nationale donc c’est plus facile qu’une banque régionale.

Pour l’ouverture d’un compte bancaire, il m’a fallu à nouveau apporter toute une série de documents :

  • Copie de ma carte d’identité (belge) / passeport
  • Relevé de mes extraits de compte bancaire de -3 mois de ma banque en Belgique (BNP Paribas Fortis)
  • Copie de mon contrat de travail
  • Justificatif de domicile (factures/attestations des organismes télécom/énergies)
  • Attestation d’hébergement avec copie de la carte ID de l’hébergeur ou contrat de location

Il est important de prendre un rendez-vous pour la création de votre compte bancaire car le banquier doit prendre le temps de voir avec vous les différents services et vos besoins pour la création de votre nouveau compte ainsi que les assurances annexes (ex: assurance civile, habitation, assurance auto, etc)

Le banquier sera votre interlocuteur par la suite pour vous aider dans la gestion de votre compte et/ou patrimoine etc.

Prendre un numéro de téléphone français 

Personnellement, j’ai choisi de changer de portable et d’opter pour un téléphone dual-sim ce qui me permet de garder mes deux forfaits (belge + français), ayant encore tous mes proches en Belgique et la majorité de mon réseau pro aussi, je suis obligée de rester joignable à ce numéro.

Vous choisissez l’opérateur télécom’ qui vous convient le mieux et en fonction de vos besoins, le type de forfait avec ou sans mobile inclus dedans.

Cet article vous plait ? Epinglez-le sur Pinterest !

L’inscription à la sécurité sociale : le nerf de la guerre ! 

Il faut savoir que dès que vous souscrivez à un contrat de travail à l’étranger vos droits de santé en Belgique (c’est-à-dire la mutuelle se coupe définitivement). Il est important de faire au plus vite vos démarches et votre inscription auprès de la sécurité sociale (CPAM = Caisse primaire assurance maladie) pour avoir un numéro de sécurité sociale qui sera ensuite relié à votre mutuelle du travail (tout employeur est dans l’obligation de vous proposer une mutuelle qu’il déduise de votre salaire mensuel) et dès que c’est réalisé, vous recevrez une ‘carte vitale’ (anciennement l’équivalent de la carte SIS – pour ceux qui ont connu -) cette carte vous permet de payer vos soins de santé (médecin, spécialistes, pharmacie, hospitalisation.

Lors de votre inscription, vous devez fournir à nouveau les documents suivants :

  • Copie recto-verso carte ID / passeport
  • Copie du contrat de travail
  • Copie de votre acte de naissance (=> prévoyez en avance en le demandant auprès de l’hôtel de ville de votre lieu de naissance)
  • Justificatifs de domicile
  • Attestation d’hébergement / contrat de location
  • Copie de votre RIB

Une fois que vous avez joint tous ces documents avec le formulaire d’inscription, vous devez envoyer par courrier avec accusé de réception,  tout cela auprès de la CPAM de votre région compétente ou alors prendre un rendez-vous. Mais les délais sont très longs et il faut s’armer de patience avant que tout soit terminé.

En attendant, vos soins de santé seront à vos frais et vous recevrez une feuille de soins à renvoyer par la suite pour vous faire rembourser. Il est également possible de s’assurer auprès d’une assurance santé privée et qui elle pourra couvrir vos frais le temps de vos démarches admin’ soient terminées.

Se chercher un logement

En France que ce soit via une agence ou un particulier pour trouver un logement en location, ils vont vous demander un “dossier” dans celui-ci va regrouper divers documents mais surtout la preuve de vos revenus et une lettre de motivation/recommandation. Je vous conseille de demander une petite lettre de recommandation auprès de votre ancien propriétaire/bailleur car si celui-ci atteste que vous avez toujours payé en temps et heure, qu’il n’y a pas eu de dommages locatifs, ce sont des éléments qui peuvent jouer en votre faveur en plus de vos preuves de revenus et garanties diverses.

S’acquitter de son ancien logement

Il y’a 2 écoles ; ceux qui ont anticipé et ce sont acquitté de leur ancien logement avant le départ pour l’étranger et ceux qui ont encore un logement pendant quelques mois après le départ à l’étranger.

Je vais vous parler du second cas, puisque c’est le mien:  j’ai donc demandé un congé sans solde afin de programmer un A/R en Belgique et réaliser mon déménagement. J’ai profité également pour réaliser toutes mes démarches administratives, dans ma commune de résidence, qui me demandent une présence physique comme la réalisation de mon passeport, également le rendez-vous à la banque pour la future libération de ma garantie locative, la poste pour le suivi du courrier, couper l’électricité/eau/internet, etc.

Ensuite, j’ai fait mes cartons et avec l’aide de mes amis nous avons tout vidé. C’est l’occasion de faire le tri, de donner, de revendre et de jeter ce qui n’est pas nécessaire car je suis rentrée qu’avec 2 (grosses) valises en soute dans l’avion.

Finaliser toutes les démarches qui sont comprises dans le renon du bail, sortie locative, état des lieux etc.

Prendre son ticket de train/avion

Cette étape, vous l’avez fait en fonction de votre déménagement mais un conseil que je vous donne est de prévoir en avance le nombre de bagage et son poid approximatif pour réserver en avance et vous évitez des suppléments lors de votre embarquement !! ++ avoir vos papiers d’identité et tickets avec vous 😉

S’inscrire auprès du consulat

Vous devez vous inscrire auprès du consulat belge pour vous recenser en tant que ressortissant belge à l’étranger. Cette étape est très importante parce qu’elle vous permet d’effectuer toutes vos démarches pour vos papiers belges comme si vous étiez en Belgique mais également en cas de problème majeur (attentat, catastrophe naturelle), le consulat belge est au courant que vous êtes sur le sol français et à quelle adresse.

Il y’a d’autres inscriptions et organismes qui suivront comme les impôts, les demandes diverses (aide aux logements, pôle emploi, Ursaff – si création d’entreprise par exemple, etc), je partagerai cela avec vous dans un prochain article. 

Mademoiselle Ergo

Mademoiselle Ergo

Fondatrice & Rédactrice en chef
Fondé en juin 2015, le média de Mademoiselle Ergo est un “recueil” de bons plans, d’astuces et de conseils liés aux thématiques de la communication digitale, des métiers, des modes de vie (lifestyle) et de l’orientation. Mademoiselle Ergo, c’est avant tout une entrepreneure de sa vie qui, depuis 5 ans, a créé un univers avec une touche de “Yellow Vibes”. C’est surtout, une jeune femme solaire et dynamique prénommée Florence Ergo

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.