Lifestyle: Être adulte ? Ça veut dire quoi ?

Lifestyle: Être adulte ? Ça veut dire quoi ?

Être adulte ? Cette notion a toujours été abstraite, subjective pour moi… Après tout il y a bien des adultes qui se comportent comme des enfants et des enfants comme des adultes… Pour beaucoup adulte rime avec maturité, pour certain ce sont les expériences de vie qui font qu’on le devient et pour d’autres c’est l’âge qui définit cette transition.

Personnellement, j’ai commencé à me sentir « adulte » un peu malgré moi, le jour où j’ai vue et compris qu’un adulte (un parent dans mon cas) a lui aussi, des blessures, des failles et n’est finalement qu’un Homme.

Je crois que j’ai réalisé ça assez tard, car je ne voulais pas voir, pas croire qu’un adulte puisse être faillible. Je voulais continuer à pouvoir « m’appuyer » sur un adulte que je pensais « plus fort que moi »… Surement car je n’avais pas confiance/conscience de mes propres ressources intérieures.

Mais j’avoue que je ne pensais pas que ce « passage » a l’âge adulte ferait si mal, je l’ai vécu/le vit un peu comme un deuil, une désillusion… car plus je m’éloigne de mon environnement familial et plus je prends conscience de schémas que je ne veux jamais reproduire. Des situations qui me paraissaient incompréhensibles, illogiques mais que je subissais (car j’étais enfant) et qui finissaient par créer en moi des angoisses et de la souffrance.

enfant

Oui, le plus dur, pour moi (qui ai peur de la solitude et de l’abandon) est d’avoir pris conscience qu’en fin de compte j’ai souvent été plus adulte que mes parents. Aujourd’hui encore quand je vois certains de leur comportements et agissements, j’ai l’impression de me retrouver face à des enfants. Et c’est ce déséquilibre qui me fragilise encore, car je ne me sens moi-même pas adulte (totalement) et j’aimerais parfois solliciter encore chez eux de l’aide, qui je sais, n’arrivera pas.

Et finalement c’est cette attente permanente d’aide qui n’est jamais arrivé chez eux (peut-être pas sous la forme que je désirais) qui m’a faite me sentir abandonnée, et qui a généré chez moi beaucoup d’angoisse… Je crois aussi que c’est pour toutes ces raisons que je ne veux pas d’enfants

Alors finalement devenir adulte qu’est-ce que ça veut dire ? Payer des factures ? Avoir un travail ? Avoir un salaire ? Des enfants ? Des responsabilités ?

Je crois finalement qu’on devient adulte un peu plus chaque jour, en fonction des évènements et expériences que l’on rencontre sur notre chemin. Encore une fois chacun fait du mieux qu’il peut avec ce qu’il a. Et chacun agit et pense différemment, chacun sa vision de lui et de l’adulte qu’il est. A chacun sa vérité. Et vous alors ? Êtes-vous adulte ?

Cet article te plait ? Alors vient lire d’autres articles sur :

SiteFacebookInstagram

Lifestyle: Être hypersensible, atout ou désavantage ?

Lifestyle: Être hypersensible, atout ou désavantage ?

J’ai mis beaucoup de temps à réaliser que j’étais hypersensible. J’ai longtemps pensé que ce que je vivais/ressentais était le quotidien de tout le monde. Comme ça faisait partie de moi depuis toujours, je n’avais jamais eu l’impression d’être « différente » émotionnellement.

Mon monde était fait de tout un tas de couleurs, de bruits, d’odeurs et de sensations… Un flot continu d’informations qui arrivaient de toutes parts et qui parfois, certes, me submergeaient. Mais je pensais que c’était normal.

(suite…)

Lifestyle: L’abandon, chronique d’une angoissée

Lifestyle: L’abandon, chronique d’une angoissée

Je savais que la peur de l’abandon faisait partie de moi mais c’est quand j’ai lu le livre « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » de Lise Bourbeau que j’ai réalisé que cette peur, si profondément ancrée en moi, avait revêtu au fils des années, différentes formes, différents aspects pour se manifester.

Ce que je n’avais jamais réalisé auparavant : j’ai peur de vomir (de façon totalement irrationnelle) et vomir est une sorte d’abandon. J’ai eu très jeune (vers 3 ans) la peur de mourir et conscience que mes parents mourraient un jour, la mort étant aussi une forme d’abandon… Je déteste que ma famille s’éloigne de moi… C’est surement pour ça que je ne voyage que très peu… Et bien sûr je ne supporte pas la solitude…

Je pensais que toutes ces peurs avaient des origines différentes alors qu’en fait pas du tout. En un sens, cela m’a soulagé car j’ai compris qu’en « soignant » cette peur de l’abandon, le reste s’apaiserait. Même si je crois que je ne me ferais jamais à l’idée de vomir ahaha.

 

La suite se trouve sur mon blog 😉

cliquez-ici

Lifestyle:  Les étapes à suivre pour un déménagement réussi

Lifestyle: Les étapes à suivre pour un déménagement réussi

Dans mon précédent article, je poussais un coup de gueule sur le fait de trouver un logement et bien ça y’est… je peux enfin vous l’annoncer: j’ai trouvé mon logement ! Je profite donc de cette annonce pour partager avec vous mes astuces pour réussir son déménagement/emménagement.

Il m’a fallu 1 an pour trouver enfin le bon logement et surtout être acceptée par un propriétaire. Quand on est freelance avoir un logement sans CDI, c’est tout de suite plus pénible et sans garant je vous parle même de la galère!  J’ai réussi après de longues recherches à trouver mon petit nid douillet et j’en suis ravie! Je partage avec vous dans cet article les différentes étapes à suivre:

Où trouver son logement ?   

Pour ma part, j’ai recherché principalement sur le site n°1 en Belgique dans l’immobilier: immoweb.be et sur les groupes Facebook de location/collocation. Les annonces sont mises à jour régulièrement et c’est très facile de rentrer en contact avec les propriétaires et/ou les (co)locataires.

Faire plusieurs visites

Avant de se décider, c’est important de visiter plusieurs appartements/studios/maisons (en fonction de ce que vous recherchez) et si possible soyez toujours accompagné d’une tierce personne avec vous lors de la visite.  Être à deux lors d’une visite permet de voir et penser à plusieurs choses concernant l’agencement du logement ou encore les conditions de location. Faire plusieurs visites dans divers logements vous donnera un aperçu clair et précis de ce que vous voulez ou non, mais surtout de comparer le rapport/qualité prix. Après, il est important aussi de fonctionner au coup de cœur et si vous en avez un après votre première visite alors foncez ! 😉

Candidater

Oui vous avez bien lu le terme! Comme pour la recherche d’un emploi, vous allez (parfois) devoir candidater et soumettre pour votre profil pour avoir le logement de vos rêves. Cette étape est un peu comparable à la lettre de motivation dans votre recherche de job, soit par écrit ou par mail, vous adressez aux propriétaires une lettre qui vous recommande comme étant le candidat idéal pour louer son bien. Pas de panique, il n’est pas nécessaire de faire de grands discours, il suffit simplement d’expliquer pourquoi vous vous voyez dans ce bien-là par exemple: la situation géographique avec votre lieu de travail, l’école de vos enfants, avec votre famille. Une explication de votre situation professionnelle et personnelle sont souvent demandées et dans certain cas (même si pas obligatoire par la loi) de justifier vos preuves de revenus avec des fiches de salaires et/ou la preuve de garantie avec un tiers qui se porte garant. Cette étape est importante, car si vous êtes plusieurs sur le coup, c’est votre candidature qui peut faire toute la différence!

Signature du bail + état des lieux

Votre profil a été accepté par le propriétaire alors le prochain rendez-vous est la signature du bail de location ou du compromis. Dans le cas d’un contrat de location, vous passez soit par une agence immobilière (si le bien en question est géré par une agence) soit directement avec le propriétaire. Dans le second cas, vous passez soit via une agence, mais je vous conseille de passer directement chez votre Notaire ! 😉 En ce qui me concerne, je vous explique dans le cas d’un contrat de location, vous avez rendez-vous donc avec l’agence ou avec le propriétaire et vous signez le bail. Cette étape est l’étape la plus importante du processus, car c’est le contrat qui lie les 2 parties sur une période définie par le bail, c’est-à-dire 1, 3, 9 ans et en fonction du nombre d’années les clauses du contrat ne sont pas les même notamment pour la période de “préavis” pour le renon, etc.

L’étape suivante est l’état des lieux d’entrée qui se fait soit en présence d’un expert immobilier soit à l’aimable. Ici aussi c’est aux choix, mais je conseille généralement de faire appel à un expert (même s’il faut se partager les frais en 2 – entre vous et le propriétaire – pour ses services)  mais ainsi vous êtes protégés lors de votre sortie des lieux. Dans les deux cas de figure, soyez attentif aux moindres détails et faîtes si possibles des photos (même avec votre smartphone pour preuves) 😉

Trier et préparer les cartons

Vous connaissez votre date de déménagement alors il ne reste plus qu’à préparer vos cartons ! Avant cela, je vous conseille de trier toutes vos affaires avant de les emballer et de jeter et/ou donner ce que vous ne souhaitez pas garder ! Le tri est fait alors vous pouvez emballer dans vos cartons ou sacs (du style IKEA – les bleus/jaunes là-) parce que c’est facile à transporter ! En ce qui concerne les objets fragiles, n’oubliez pas de noter en grand FRAGILE sur vos cartons et de bien scotché vos cartons surtout le bas de la caisse pour éviter qu’elles se cassent en les transportant !

Article lié: Comment faire du tri ?

Les déménageurs

Vous avez une bande de super copains qui peuvent venir vous aider alors c’est plus chouette et plus économique surtout ! 😉 Si pas, il reste la solution de faire appel à des déménageurs professionnels notamment pour la location d’une camionnette ou camion de déménagement ou encore un élévateur (si vous êtes dans un immeuble). Ce cas-ci, il est très important de prendre le temps de comparer les offres de prix, car vous pouvez facilement passer du simple au double ! Prenez éventuellement contact avec l’hôtel de ville pour qu’elle libère un emplacement de parking pour votre déménagement.

Faire le ménage

Il est nécessaire de faire le ménage dans votre ancien logement, et ce avant l’état des lieux de sortie! Mon conseil par expérience est qu’on est déjà assez crevé comme cela du déménagement et devoir faire le nettoyage de printemps dans votre ancienne habitation relève parfois du parcours du combattant.  Ensuite par expérience, ne vous fatiguez pas davantage à tout nettoyer pour vous entendre dire que ce n’est pas nickel et qu’on vous pompe sur la garantie locative ! Alors prenez directement 2 à 4h max (en fonction du logement) des titres-services et faîte appel à une équipe de nettoyage ! Votre ancienne habitation sera nickel chrome et votre garantie vous sera rendue dans son intégralité (sauf en cas d’un désagrément majeur). Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’arrive dans mon nouveau logement – même si il est neuf – j’aime bien nettoyer avant d’emménager donc ici aussi, un aspirateur, un seau et un coup de serpillère, votre nouveau logement est prêt à vous accueillir ! 😉

Meubler et décorer votre logement

Nous connaissons tous le géant suédois de l’immobilier IKEA, mais si vous n’habitez pas trop loin de la frontière française, je vous conseille d’aller voir chez Zodio, Conforama, etc car nos voisins français ont un large choix en matière de magasin d’ameublement. Vous pouvez aussi regarder sur les sites de e-commerce qui proposent un large choix de décorations ou meubles à prix réduit. Autre astuce, c’est de chiner en faisant des brocantes, des antiquaires, en allant dans les magasins de TROC ou encore sur les sites de seconde main.

La paperasse administrative

Oui personne n’en est fan, mais il le faut ! 😉 Tout est OK pour votre déménagement/emménagement alors rendez-vous à l’hôtel de ville pour faire votre changement d’adresse! Ensuite, vous allez communiquer votre nouvelle adresse à la poste, à la banque (souvent pour bloquer votre garantie locative – si pas fait déjà au moment de la signature du bail -), à la mutuelle, au syndicat ou votre employeur (service DRH), à l’organisme de l’emploi (si vous êtes au chômage par exemple), auprès de vos assurances. Ensuite, il faut souscrire un contrat auprès des sociétés des eaux, du gaz et de l’électricité pour faire fermer les compteurs ou transmettre les relevés des compteurs aux nouveau locataire ou acquéreur pour démarrer un nouveau contrat à votre nom !!! Penser à couper la ligne de téléphone fixe et prenez, si vous le souhaitez, un abonnement à la nouvelle adresse. Si vous vous établissez dans la même zone téléphonique, vous pouvez garder votre ancien numéro. Transférez également votre abonnement câble ou internet à votre nouvelle adresse.

Cet article te plait ? Épingle-le sur Pinterest 😉

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter un agréable déménagement/emménagement dans votre nouveau chez vous ! 😉

Lifestyle: Vivre dans le monde des femmes

Lifestyle: Vivre dans le monde des femmes

Chère V,

Aujourd’hui nous sommes le 8 mars et c’est la journée internationale des droits des femmes. Tu es en âge de comprendre qu’être une femme en 2018 que ce soit en Europe ou dans le monde reste le parcours du combattant. Nos grands-mères, nos mères se sont battues pour que nous puissions grandir avec le droit de vote, le droit à l’avortement, le droit de conduire, le droit de travailler, le droit d’avoir son propre compte en banque, le droit de jouir de nos biens et de notre corps, etc. Il faut que tu saches que dans certain pays du monde, les droits que je viens de citer ne sont pas encore octroyés aux femmes parce que la femme n’est pas considérée être l’égale de l’homme.

Ma chérie, il reste encore beaucoup de choses à faire pour faire évoluer les “mentalités” notamment concernant le “plafond de verre” ou encore l’entreprenariat au féminin, mais surtout contre le harcèlement sexuel et/ou de rue. Ce texte ne sera pas assez long pour énoncer tous les progrès qu’ils restent à faire. Je profite de ce message pour te souhaiter ceci :

Je veux que tu puisses continuer de grandir de manière libre, autonome et dans le respect de ta personnalité, de qui tu es, car tu es une femme et au même titre que les hommes, tu es un être humain qui mérite le respect et la politesse. Je veux que tu puisses être belle, rebelle, intelligente, que tu puisses suivre les études que tu veux pour ensuite travailler dans le domaine qui te plaira. Je veux que tu continues d’être aimée, respectée et protégée par tes camarades masculins comme le fait ton Papa envers toi !

Je veux que tu puisses dire OUI ou NON en étant toujours en ADÉQUATION avec toi-même, et ce dans toute les situations que tu rencontras dans cette vie. Je veux que tu t’assumes pleinement et que tu sois fière d’être une fille et ensuite une femme avec la belle lettre F qui est indiquée sur ta carte d’identité. Je veux que tu trouves toujours le courage de tes idées et de réaliser tes rêves sans avoir peur du regard des autres. Je veux que tu t’autorises à porter les vêtements que tu veux, que tu ne te caches pas d’être une belle fille qui prend soin d’elle en se maquillant, portant des tenues légères quand c’est l’été ou encore en portant une jupe avec des collants en hivers !

Je veux que tu trouves l’Amour et que tu puisses aimer l’élu de ton cœur comme bon te semblera parce que ton cœur en aura décidé et pas parce que des codes disent qu’il faut faire ou ne pas faire. Je veux que tu sois belle et rebelle, que tu sois sexy, que tu sois une beauté naturelle et sauvage. Je veux que tu sois libre de ton corps parce que toi seule auras décidé de ce que tu en fais avec ou non et personne d’autre que toi ne peut choisir à ta place. Je veux te dire que tu ne dois jamais avoir peur en rue le soir à 23H parce que tu sors avec tes copines.

Je veux te dire que les hommes ne sont pas tous des gros c***, mais qu’au contraire, ils peuvent être des mecs bien et qu’ils sont là pour t’aimer et te protéger. Je veux aussi te dire que les garçons, ils sont comme toi des êtres humains avec un cœur qui bat aussi dans leur poitrine et comme toi, ils ont un cerveau, une intelligence avec une conscience. Ils ne sont pas plus doués ou plus forts que toi, ils ne sont pas plus compétents que toi, ils sont comme toi ma chérie, c’est juste le genre qui change.

Je veux que tu vives pleinement ta vie comme tu l’entends et selon tes propres règles de conduite dans le respect de ta personne et dans le respect de l’autre. Je veux aussi que tu n’oublies pas que seul on avance, mais qu’ensemble on va plus loin alors ne regarde pas le genre M comme étant un genre étranger, mais comme étant ton complice, ton allié, ton compagnon de route avec qui tu partages toute la solidarité qu’il puisse exister. Je veux que tu sois solidaire aussi envers les autres femmes et que vous vous soutenez toujours envers et contre tout !

Je veux que tu deviennes une femme, une mère, une entrepreneuse, une épouse, une sœur, une cousine, une amie, une grand-mère. Bref une femme de pouvoir et d’action de sa propre vie ! Mais surtout que tu deviens TOI V !

Je t’aime,

F.

Lifestyle: Et si on prenait le temps en Amour ?

Lifestyle: Et si on prenait le temps en Amour ?

Je suis retombée sur une ancienne vidéo de Jacques Salomé auteur de nombreux ouvrages sur le développement personnel. Je ne compte même plus ses livres qui sont dans ma bibliothèque, tellement j’en ai lu étant ado. Oui chacun ses lectures, mais j’ai eu une période où lire des livres sur le développement personnel me permettait de me rencontrer.

Voici la vidéo en question => je vous laisse la regarder et ensuite on en parle ? 😉

“Voyage aux pays de l’amour” est l’un des livres plus récents de Jacques Salomé. Il explique par de petites nouvelles brèves les différentes “problématiques” que l’on rencontre dans le domaine de l’Amour et avec beaucoup d’expériences, de recul et de bienveillance, il nous donne quelques clés pour mieux vivre l’amour enfin ses amours.

Il faut être bien avec soi-même avant d’être bien avec les autres  

Vous allez me dire que vous avez déjà entendu cette phrase 100x, mais elle est véridique surtout dans le domaine amoureux. Si vous n’êtes pas bien avec vous-même pour diverses raisons alors même pas la peine d’être avec quelqu’un. Je vous assure, laissez tomber directement, fuyez même, car cela ne va pas vous apporter de bonnes choses… je parle sur du moyen terme – déjà -.

Prenez le temps pour vous: apprenez à savoir être seul(e) et appréciez le temps passer avec vous-même déjà. Faites du sport ou une activité qui vous passionne, sortez avec vos amis, faites des balades en forêt, à la mer, dans les champs, faire des courses, aller au ciné ou à une expo tout(e) seul(e), bref osez être avec vous-même! Alors oui être tout(e) seul(e) n’est pas quelque chose d’aisé pour tout le monde, mais apprenez déjà par petite dose et attention être avec soi, ne veut pas dire que vous êtes tout(e) seul(e), car du réseau autour de vous, il y’en a avec vos proches, votre famille, vos amis, etc.

Vous verrez dès que vous vous sentirez bien en vous-même moralement, psychologiquement, physiquement alors vous serez tout de suite plus “lumineux” de l’extérieur. Oui ce sont de petites choses, mais marcher droit dans la rue, sourire aux gens qui passent, dire bonjour et votre “aura” sera de suite plus positive pour l’extérieur. (NDLR : L’aura est un champ électromagnétique qui entoure chaque créature vivante. Une forme d’énergie qui émane du corps, et qui peut dire beaucoup sur la personnalité d’une personne, ses émotions, et ses conflits intérieurs.) Donc vous attirez naturellement ce que vous recherchez.

Faire le deuil de ses anciennes relations

Vous êtes déjà mieux dans vos baskets comme dit l’expression alors vous êtes prêt à faire le deuil de vos anciennes relations. Attention, je ne parle pas uniquement de vos relations avec vos ex dans le domaine “amoureux”, je parle aussi de vos relations avec vos parents et/ou vos amis. Faire le deuil de ses anciennes relations n’est pas uniquement accepter que vous n’avez plus de relation avec la personne, c’est avant tout comprendre ce qui n’a pas fonctionné et pourquoi. Savoir se remettre en question aussi pour vous éviter de recommencer les mêmes erreurs dans vos futures relations, c’est vous permettre de grandir et de guérir.

C’est important d’accepter votre part de responsabilité aussi dans ce qui a fonctionné ou non, mais c’est surtout ne pas regretter ce qui s’est passé, car c’est une expérience de vie comme une autre et que cela vous a apporté quelque chose à un moment donné de votre vie.

Ensuite vient le temps des rencontres et de la rencontre…

Les deux points précédents sont “résolus” ? Alors on peut aller vers les autres sereinement. Je sais aussi – pour l’avoir expérimenté plusieurs fois – que ce n’est pas facile de rencontrer quelqu’un dans la vraie vie et qu’à l’heure des réseaux sociaux, mais surtout des sites/applications de rencontres, on a autant le choix que quand on fait son shopping en ligne !

Sauf que vous n’êtes pas en train de vous choisir une paire de chaussures sur Zara. Il y’a des êtres humains derrières votre écran avec une histoire. C’est là, où le titre de l’article prend tout son sens, il faut prendre son temps en amour avec les rencontres “amoureuses”! Le problème des applis/sites ou même les réseaux sociaux est qu’on est très vite “à l’aise” avec l’autre cependant on n’en oublie cette notion “de l’étranger” dont les rencontres réelles marquent une distance plus significative que le virtuel ne marque pas forcément.

L’autre fois en discutant avec mon meilleur ami, il me disait Flo: quand tu utilises les applis’, tu sais qu’il n’y a que 2 solutions possibles après le premier rdv : une histoire sans lendemain ou bien essayer de construire une vraie relation. (Bah oui de base, on ne va pas sur une appli pour se faire des amis… 😉 ). On comparait cela dans le sens où contrairement à une rencontre dans la vie réelle qui vous laisse plus de champs des possibles… une rencontre peut être professionnelle, amicale, une complicité artistique/hobby’s (vous savez quelqu’un avec qui vous partagez une passion commune et que vous ne voyez que dans ce cadre-là), un sex friend ou encore tout simplement une relation amoureuse.

Finalement l’important n’est pas tellement de savoir comment vous rencontrez l’autre, mais de prendre le temps de le rencontrer vraiment ! Prendre le temps d’avoir plusieurs rendez-vous en faisant des réelles activités ensemble et autre chose que simplement prendre un verre (parce qu’OK le verre, c’est sympa, mais on est là entre 4 yeux et il faut trouver des sujets de conversations hors qu’on sait tous que les premiers rendez-vous, on se montre sous son meilleur jour!) tandis que si vous prenez le temps pour faire des activités ensemble et bien déjà on passe un moment (normalement cool! 😉 ) et puis ça vous permet d’apprendre à connaître l’autre de manière différente et plus subtile aussi. Il y’a pleins d’activités à faire : aller se promener, visiter une ville, aller à une expo, voir un film, faire un bowling, du karting, du canoé, même de la Tyrolienne si vous voulez, une partie de tennis, de poker bref faite quelque chose qui vous ressemble et nous rassemble ! Faites cela plusieurs fois avant même de vous lancer dans les bisous, les câlins et je ne dois pas vous faire un dessin (on sait tous compris !)

Prendre le temps de se connaitre vraiment, c’est prendre le temps de voir si vous êtes complémentaire ou pas. Aussi, je pense qu’il ne faut pas chercher après la complémentarité parfaite parce que le but n’est pas de sortir avec votre idéal féminin ou masculin ou encore votre double sans les défauts ! Mais de trouver quelqu’un qui vous correspond avec qui vous pourrez avoir une vision et des projets communs parce que c’est ça l’amour. L’amour passionnel et charnel après quelques mois et années passera tandis qu’une complicité réelle avec vos points communs et vos différences, elle sera toujours là. Je pense aussi que c’est important de ne pas se braquer si vous voyez l’autre ne va pas fonctionner comme vous ou aimer les choses que vous. Au contraire, c’est aussi intéressant d’apprendre grâce à la différence de l’autre, n’oubliez pas qu’il y’a plus dans plusieurs têtes que dans une. Alors apprenez à voir ces choses-là chez l’autre et ne pas s’arrêter aux premières  petites choses qui ne vont pas en se disant, pas grave que je trouverai mieux ailleurs. (NDLR: Je précise le dernier point dans le sens que parfois le feeling, etc passe bien, très bien, mais qu’à la première petite contrariété par rapport à ses propres critères et idées, on se dit alors cette personne là, ne convient pas et dans le cas des rencontres via appli – par exemple – on se dit: pas grave, je next sur le suivant / la suivante 😉 )

Mais la chose la plus importante en amour comme dans la vie est de suivre votre intuition et elle vous dira si c’est la bonne personne ou pas. Je pense aussi qu’une bonne relation est celle où depuis le départ, on peut être soi-même et qu’on ne se pose pas 50 000 questions où les choses se font naturellement aussi. Faites-vous confiance et ça ira bien ! 😉

Ces petites choses que j’aurais voulu qu’on me dise avant d’être en couple 

  • La confiance, c’est la base.
  • La jalousie n’existe (quasi) pas.
  • Le mensonge, on évite.
  • Soutenir l’autre dans tout ce qu’il fait, on applique.
  • Garder chacun ses activités de son côté, on s’octroie !
  • Communiquer toujours et dans le respect mutuel, on s’y emploie.